Evaluez Votre Niveau En Anglais 2

Résistance de fibres Dissertation de rédacteur territorial

Se mettre face à l'objet (repère) observé, livrer le frein de la flèche du compas et, ayant donné au compas la position horizontale, le tourner jusqu'à ce que la fin du nord de la flèche ne se lèvera pas contre la division nulle de l'échelle. En retenant le compas dans la position orientée, par le tournant du couvercle tournant diriger la ligne de visée passant par le trou et le moucheron dans la direction donnée sur l'objet donné. Une moyenne erreur de la mesure de l'azimut par le compas fait près de 2 degrés.

L'azimut magnétique. La définition de la direction du mouvement de l'azimut magnétique. Les directions vyderjivanie du mouvement du compas, les repères intermédiaires et auxiliaires, les astres. Le mouvement de l'azimut le jour.

Par un des moyens de la mesure des distances sur le terrain c'est l'utilisation des distances connues par l'étendue sur le terrain (les lignes des transmissions électriques – la distance entre les supports, la distance entre les lignes de transmission etc.).

D'après le cours du soleil et les heures avec les flèches. Pour la définition de la direction par le moyen donné il est nécessaire de tenir les heures dans la position horizontale et les tourner de manière que la petite aiguille par la pointe soit dirigée à l'écart du soleil. La ligne droite divisant l'angle entre la petite aiguille et la direction indique au chiffre 1 au sud.

Au mouvement de l'azimut apparaît la nécessité du détour des obstacles, qui il est impossible de surmonter directement. Entrent De plus comme il suit. Remarquent le repère sur la partie opposée de l'obstacle en direction du mouvement, définissent jusqu'à lui la distance l'ajoutent à la voie passée. Après cela ayant contourné l'obstacle, sortent vers le repère choisi et définissent selon le compas la direction du mouvement.

Dans les subdivisions fusilières-motocyclistes de tels appareils pas encore et c'est pour cela que les commandants des subdivisions fusilières-motocyclistes sont obligés de définir les distances par les divers moyens :, à l'aide les échelles des mires et les appareils de l'observation et par la valeur mesurée angulaire des objets sur le terrain, selon l'indicateur de vitesse de la voiture, le mesurage par les pas, selon une moyenne vitesse du mouvement.

Dans le terrain forestier de l'itinéraire du mouvement passant selon les chemins de terre et les percées, demande le savoir-faire correctement de reconnaître sur ces terrains d'eux, selon qui passe la voie choisie selon la carte. Il faut prendre en considération de plus que les chemins forestiers arrivent sont peu considérables souvent sur le terrain, et la partie d'eux peut ne pas se montrer sur les cartes. D'autre part on peut rencontrer les chemins non montrés sur la carte, en même temps bien carrossable. À titre des repères dans le bois utilisent les chemins, les percées, les carrefours, et les enfourchures des chemins et les percées, les rivières et les ruisseaux, les clairières les mouvements croisant l'itinéraire. Les percées sont percées d'habitude à les directions, en général, dans la direction du nord, en conséquence l'ouest-est.